Aller au contenu principal

Vous êtes ici

Musée des Moeurs et coutumes aux anciennes prisons

600 m² sont consacrés aux mœurs et coutumes locales : archéologie, objets d'art sacré, objets liés à l'enfance, cuivres, poteries...

Un bâtiment à l’histoire unique, autour d’une collection témoignant des coutumes locales d’autrefois

Construite en 1837 par l’architecte départemental Etienne Boissonnade, cette prison est un exemple de modernité pour l’époque. Avec son système de cellules individuelles, son chauffage, elle figure parmi les premières prisons à adopter le nouveau système cellulaire. Ouverte de 1844 à 1933, puis transformée en musée, elle témoigne désormais des coutumes locales.

Vous pourrez découvrir cette architecture atypique où chaque élément a son rôle dans la vie quotidienne de la prison.

Certaines cellules aménagées en espace d’exposition vous présentent une collection autour des mœurs et coutumes de la région : pèlerinages religieux, vie quotidienne, objets de l’enfance ainsi qu’une collection de poteries et de cuivres.

Un espace d'exposition

prochainement...

Des évènements pour tous

  • Les musées du Conseil départemental participent également aux évènements nationaux (Nuit des musées,  Journées du patrimoine de pays et des moulins, Journées européennes du patrimoine) et proposent à cette occasion une programmation spécifique, gratuite et accessible à tous. Ils mettent régulièrement en place d’autres actions culturelles et pédagogiques (conférences…).

Côté pratique

Un autre bâtiment à découvrir à Espalion

L'ancienne église St-Jean-Baptiste

Construite à partir du XVème siècle, l'église Saint-Jean-Baptiste devint tour à tour une mairie puis un musée en 1974 qui se partage aujourd'hui entre les collections de Joseph Vaylet et la collection du Musée du scaphandre.

Actualités

Musée des moeurs et coutumes

Toute l'actualité