Aller au contenu principal

Vous êtes ici

Le dépôt archéologique

Le dépôt archéologique conserve des collections archéologiques illustrant toutes les périodes d’occupations de notre département, de la préhistoire à l’époque moderne, et ceci sur trois niveaux.

Le dépôt archéologique

C’est avec la création de l’association pour la sauvegarde du patrimoine archéologique aveyronnais (ASPAA) en 1982 que commence la réflexion de la création d’un centre archéologique départemental. Ce sont les fouilles du site préhistorique de Roquemissou, à quelques kilomètres de là, qui vont initier l’implantation du musée et du dépôt archéologique. En 1992, l’association pour la sauvegarde du patrimoine archéologique aveyronnais se voit confier par le Département la gestion du centre archéologique départemental et du musée de Montrozier. En 2007, la structure intègre le service de la Direction des affaires culturelles du Conseil départemental de l’Aveyron sous le nom d’Espace archéologique départemental.

Un important mobilier archéologique retrace l’histoire de sites archéologiques aveyronnais tels que : le château de Bertholène, les abris sous roche de Roquemissou, l’oppidum du Puech de Mus (Sainte-Eulalie-de-Cernon), les nombreux dolmens du département…

Une base de données permettant d’inventorier les collections déposées dans les locaux de Montrozier, et provenant des sites aveyronnais, enregistre actuellement près de 21 000 fiches informatisées. Des actions d'enrichissement de la collection de ce dépôt archéologique sont menées chaque année.

La richesse des collections conservées dans ce dépôt permet de renouveler au fil des années les objets présentés dans les expositions visibles à l’Espace archéologique de Montrozier.

Galerie d'images

Photographie d'une caisse reconditionnée et inventoriée Photographie du dépôt archéologique vu de l'extérieur